Logo fond blanc

Circle Dev vous accompagne dans votre Stratégie de Développement Durable

Approche & Méthodologie

Notre approche est collaborative, basée sur un équilibre entre l’analyse rationnelle et l’alignement émotionnel des parties prenantes. Nous nous efforçons également de trouver un équilibre sain entre l’obtention de bénéfices à court terme et le développement d’une stratégie et de résultats à long terme.

Nous pouvons soit :

– fournir des solutions sur mesure basées sur une demande spécifique liée à vos besoins en matière de développement durable

– suivre un cadre général pour développer votre stratégie de développement durable. Chacune des étapes décrites ci-dessous est facultative et peut être adaptée en fonction de vos progrès déjà réalisés et de vos ambitions.

Cadre général pour l'élaboration d'une Stratégie de Développement Durable

Étape 1 - Définition de la raison d'être et des objectifs

Le point de départ est un dialogue avec le PDG et/ou l’équipe de direction. Ce dialogue comprend un examen (ou une définition) de la raison d’être de l’entreprise (“Purpose Statement”). Dans le même temps, nous discuterons des objectifs initiaux, des ressources, du budget, et du calendrier. Il s’agit également d’évaluer la volonté de changement de l’équipe dirigeante, dont l’implication est essentielle à la réussite de la démarche de développement durable.

Étape 2 - Dialogue avec les parties prenantes

Cette étape comprend l’identification des parties prenantes (“stakeholders”) internes et externes, y compris de l’environnement au sens large. Nous devons impliquer les parties prenantes sélectionnées par le biais de différents canaux (enquêtes, ateliers, entretiens individuels…) en fonction de leur position dans la matrice intérêt-pouvoir. En utilisant différents documents disponibles (documents internes, ODD, exemples d’autres entreprises…), le but est de s’aligner sur les objectifs de durabilité, d’obtenir une adhésion rapide, et de dresser une liste aussi large que possible des options de durabilité.

Étape 3 - Analyse et formulation des options stratégiques

Nous disposons désormais d’une longue liste d’options stratégiques potentielles dans les domaines de l’environnement, du social et de la gouvernance (ESG). Dans cette phase, nous devons établir une matrice de “double matérialité” évaluant pour chaque option la valeur pour les parties prenantes et pour l’entreprise. L’utilisation de cette matrice de “double matérialité” permet de classer les options stratégiques potentielles en fonction de leur valeur.

Étape 4 - Priorisation (financière, stratégique, faisabilité)

Les principales options retenues à l’étape 3 doivent être évaluées et classées par ordre de priorité en combinant trois dimensions : l’évaluation financière (incluant les subsides potentiels), l’évaluation stratégique et la faisabilité. À ce stade, il convient de décider quelles options sont retenues et d’attribuer un budget et un calendrier à chacune d’entre elles.

Étape 5 - Mesures et rapports

Il est de plus en plus important de mesurer la durabilité et d’en rendre compte de manière transparente. Non seulement pour donner de la visibilité et améliorer la réputation de l’entreprise, mais aussi pour informer les actionnaires et faciliter l’accès au capital. Des processus standards mondiaux et des normes de reporting sont en place (GRI – Global Reporting Initiative) et fournissent une bonne orientation. Un certain nombre de réglementations rendant ces normes obligatoires sont déjà en vigueur pour les grandes entreprises et le seront bientôt pour les PME. Sur la base des résultats de l’étape 4, des objectifs spécifiques (KPIs ou ICP) sont définis pour chaque option sélectionnée à court, moyen et long terme. 

Étape 6 - Aspects émotionnels et plan de communication

Il faut accorder beaucoup d’attention à l’intégration et à la motivation des principales parties prenantes, en particulier les employés. Un plan de communication bien pensé est essentiel pour rallier les gens à l’objectif de votre entreprise et à vos initiatives en matière de développement durable. Nous devons parler à la tête, mais aussi au cœur. Une communication externe équilibrée et transparente sur les réalisations et les plans en matière de développement durable contribue également à renforcer la réputation de l’entreprise.

Étape 7 - Mise en œuvre

Les stratégies de développement durable sont moins souvent (pleinement) mises en œuvre que les stratégies générales. Communiquer le plan et ne pas le mettre en œuvre risque fort d’avoir un impact négatif important sur la réputation de l’entreprise. Des points de contrôle réguliers sont nécessaires. Ils permettent de récolter le plus tôt possible les fruits les plus faciles à cueillir, et d’évaluer les progrès afin d’atteindre les objectifs à moyen et long terme dans les délais convenus. Les processus doivent être adaptés afin d’inclure les outils de gouvernance appropriés pour mener à bien ces examens réguliers.

Étape 8 - Labels

Mesurer et rendre compte des améliorations en matière de développement durable peut également faciliter l’accès à des labels tels que le label écologique de l’UE, B Corp, Ecovadis, etc. Ces labels deviennent de plus en plus importants pour obtenir l’adhésion et l’appréciation des clients, l’accès au capital et l’amélioration de la réputation de l’entreprise.

Étape 9 - Amélioration continue

Le développement durable est un voyage sans fin. Comment mettre en place une amélioration continue des processus et de la gouvernance de l’entreprise ? Comment s’assurer que notre stratégie évolue en même temps que les besoins des consommateurs et de la société ? Comment corriger la trajectoire lorsque l’on s’écarte des objectifs ? Ce sont quelques-uns des principaux points qui doivent être abordés ici.

Logo fond blanc

Circle Dev vous accompagne dans votre Stratégie de Développement Durable